L’opinion aux États-Unis sur la crise d’immigration

         Les États-Unis ont une approche très différente de celle de l’Europe quand il s’agit de la crise des réfugiés. Bien que les États-Unis aient beaucoup contribué en termes d’aide financière aux groupes d’aide en Europe, ils n’ont pas été très accueillants en ce qui concerne l’accueil efficace des immigrants et la création d’un nouveau foyer pour eux. Je pense que cela tient en partie à la menace du terrorisme et à la peur qui incite dans le peuple des États-Unis.

         De nombreux pays européens se demandent pourquoi les États-Unis ne prennent pas plus de réfugiés parce qu’ils ont les ressources pour les soutenir. Le gouvernement américaine lutte pour que les gens se sentent à l’aise et il y a beaucoup de controverse au sein du gouvernement lui-même entre les partis conservateurs et libéraux. Cependant, dans cette hésitation, notre pays est passé d’être un leader à un spectateur dans cette crise.

         Il est important d’essayer de changer ce fait et d’augmenter les messages d’espoir que les réfugiés apportent et écrasent les messages de haine que certains américains nourrissent pour eux. Il pourrait également aider à équilibrer l’afflux de réfugiés en Europe et leur offrir un soutien et de prendre un peu de poids sur eux. Au passé, les États-Unis ont été un chef de file dans des questions comme celle-ci et ont reparé la norme pour aider les personnes dans le besoin et d’autres pays ont suivi le plomb. Nous pourrions aider un nombre illimité de