Le controverse au sujet de crise en Europe

         Il y a beaucoup de controverse autour du sujet de la crise des migrants en Europe. Certains pays ont des opinions différentes sur la meilleure solution et sur la manière de donner le plus d’aide, mais aussi de ne pas laisser leurs pays devenir envahis ou trop perturbés dans leur monde économique, social et politique. Certains estiment que le meilleur moyen d’agir est d’empêcher les immigrés ou les réfugiés d’entrer dans leur pays ou, au moins, d’imposer un plafond à leur nombre. Le raisonnement derrière cela est qu’il y a l’idée que si on continue à permettre à autant de personnes, il ne finira jamais et il y aura une quantité écrasante de personnes essayant d’accéder à leur pays.

migrants-mediterranean

         On craint également que le fait d’autoriser des migrants ou des réfugiés à venir dans leur pays entraînera également la violence ou davantage de terrorisme dans leur pays. Mais la chose à retenir est que les personnes qui cherchent asile sont autant de victimes que la prochaine personne. Leurs vies ont été perturbées et détruites par les guerres dans leur pays et elles ont souffert énormément. C’est difficile parce que les pays souhaitent être les leurs pour offrir de l’aide, mais ils doivent aussi avoir leurs meilleurs intérêts à l’esprit et s’assurer qu’ils n’envoient pas leur pays sur le terrain en essayant d’aider les autres.

muslim-immigrants-in-europe-1

         Il y a un autre sujet de controverse sur l’idée que les migrants qui viennent et revendiquent l’asile sont tous des migrants économiques et non des réfugiés. Ou même que les migrants viendront dans le pays et prétendent qu’ils sont syriens, mais mentiront sur leur identité. Bien qu’il puisse être vrai qu’une poignée de gens peut être couché ou avoir des motivations secondaires, la majorité vient vraiment d’un endroit de la souffrance et il est cruel pas les écouter et leur donner une chance de recommencer et de vivre une vie meilleure.

migreee

         La crise des migrants en Europe est la pire depuis les guerres mondiales et n’est pas quelque chose à prendre à la légère. Il est temps pour les pays du monde entier de se réunir pour trouver une solution à ce problème et pour aider le plus grand nombre possible de personnes à la sécurité. Nous avons besoin de construire les uns les autres, ne pas se déchirer. Si nous pouvons tous travailler l’un avec l’autre, je pense qu’une solution peut être trouvée et nous pouvons trouver notre chemin du retour de cet événement terrible qui a été en cours depuis si longtemps déjà maintenant.

europe-immigration

L’opinion aux États-Unis sur la crise d’immigration

         Les États-Unis ont une approche très différente de celle de l’Europe quand il s’agit de la crise des réfugiés. Bien que les États-Unis aient beaucoup contribué en termes d’aide financière aux groupes d’aide en Europe, ils n’ont pas été très accueillants en ce qui concerne l’accueil efficace des immigrants et la création d’un nouveau foyer pour eux. Je pense que cela tient en partie à la menace du terrorisme et à la peur qui incite dans le peuple des États-Unis.

         De nombreux pays européens se demandent pourquoi les États-Unis ne prennent pas plus de réfugiés parce qu’ils ont les ressources pour les soutenir. Le gouvernement américaine lutte pour que les gens se sentent à l’aise et il y a beaucoup de controverse au sein du gouvernement lui-même entre les partis conservateurs et libéraux. Cependant, dans cette hésitation, notre pays est passé d’être un leader à un spectateur dans cette crise.

         Il est important d’essayer de changer ce fait et d’augmenter les messages d’espoir que les réfugiés apportent et écrasent les messages de haine que certains américains nourrissent pour eux. Il pourrait également aider à équilibrer l’afflux de réfugiés en Europe et leur offrir un soutien et de prendre un peu de poids sur eux. Au passé, les États-Unis ont été un chef de file dans des questions comme celle-ci et ont reparé la norme pour aider les personnes dans le besoin et d’autres pays ont suivi le plomb. Nous pourrions aider un nombre illimité de

Les lois sur contrôle de frontières

         La sécurité transfrontalière en France et la majeure partie de l’Europe est devenue plus étroite et plus imposée en particulier dans les derniers mois avec la montée de l’immigration et aussi la violence des terroristes. On s’inquiète de l’afflux d’immigrants dans les pays européens parce que les gouvernements locaux s’inquiètent de l’effet qu’une telle augmentation dramatique de la population aura. Parallèlement, ils s’inquiètent de la violence potentielle que les immigrants venant de pays déchirés par la guerre pourra apporter avec eux.

_83972945_027749625-2

         Il y a des gens qui avertissent les fonctionnaires du gouvernement des inconvénients de resserrer trop la sécurité aux frontières et qui rendent trop difficile pour les migrants de se déplacer d’un pays à l’autre. S’ils ne peuvent pas le faire légalement, ils trouveront probablement un moyen de se déplacer illégalement qui pourrait causer plus de problèmes.

Refugees near field

         Il y a beaucoup de controverse autour de la question parce que les gens qui sont indigènes dans les endroits que les immigrants tentent d’atteindre se plaignent de l’afflux de gens et comment ils y arrivent, mais il ne semble pas juste de nier les personnes innocentes la chance de recommencer et vivre en toute sécurité. Toutefois, je pense que les gouvernements continueront de renforcer leur sécurité afin de tenir compte du nombre de personnes qui se rendent dans leur pays. Ils veulent également essayer de trouver une solution au nombre total ou aux gens parce qu’il est difficile de les suivre et de les aider quand ils sont tellement submergés par le nombre de personnes qui demandent l’asile.

La perspective d’immigrants en Europe

         Un autre aspect de la crise d’immigration en Europe que je trouve intéressant c’est la perspective des immigrants eux-mêmes. J’ai fait du recherche et j’ai essayé de trouver les gens qui sont immigrés et vivent actuellement dans des pays européens. Une personne que j’ai trouvée s’appelle Razan Ibraheem, une jeune femme qui a fui la Syrie vers l’Europe. Lorsqu’on lui a demandé ce que c’est que d’être une femme syrienne en Europe, elle a répondu qu’être là lui donnait la liberté d’exprimer son opinion, elle lui donnait la voix qu’elle cherchait. Elle a dit qu’il était difficile de s’adapter à la nouvelle culture et de comprendre leurs valeurs, mais le plus de temps qu’elle a passé et le plus difficile à essayé de comprendre le plus confortable, elle se sent maintenant.

         Elle a dit qu’un aspect important pour faire l’assimilation des immigrants est de leur fournir les ressources nécessaires pour apprendre sur les nouvelles cultures qu’ils sont poussés dans. Les choses comme les classes de langues, un introduction à les lois et la culture de nouveau pays. Il est important de s’assurer qu’ils ne se sentent pas isolés, mais plutôt de leur donner un endroit pour vivre parmi les gens du pays.

26980147071_c49a00fccb_b

         J’ai trouvé un autre immigrant, un jeune homme qui s’appelle Sami Farah. Il habite en Allemagne. Il a l’aide d’un groupe qui s’appelle Jobs4Refugees et maintenant il a un emploi et un lieu d’habite. Dans son histoire il a dit « Ils ne vous enseignent pas à l’école comment commencer une nouvelle vie à partir de zéro. Vous n’apprenez pas à laisser tout derrière, votre famille, votre travail, vos amis, votre communauté – votre maison – et aller dans un nouvel endroit où vous ne sont personne, vous ne connaissez personne». Il a dit que la transition vers une nouvelle culture est très difficile et il est difficile d’être en dehors de la famille, mais jour après jour, il devient plus facile jusqu’à ce que vous vous rendez compte que vous ne sont pas toujours en difficulté maintenant. Le gouvernement fait qu’il est difficile d’être reconnu comme réfugié, mais il y a de la lumière dans les ténèbres fournies par les gens que vous rencontrez et les histoires que vous entendez. La connaissance que l’esprit humain est résilient et que les choses s’améliorent est important de se rappeler, aussi bien que l’importance d’avoir l’espoir. Bien sûr, tous les réfugiés et les immigrants sont toujours préoccupés par la discrimination ou les groupes extrémistes et il est difficile de se sentir en sécurité, mais là encore, Farah parle de l’importance d’avoir de l’espoir et de reconnaître que cette nouvelle vie n’est pas parfaite. Vie et vous ne pouvez pas le prendre pour acquis.

Sami Farah lave les vaisselles

Sami Farah lave les vaisselles

L’opinion publique sur la crise immigrées

         Dans ce blog, je vais discuter de l’opinion publique sur la crise immigrées. En 2015, l’Allemagne, la France et l’Italie ont reçu plusieurs immigrants, respectivement 1.1 million, 24,000 et 150,000. Maintenant, en Allemagne en particulier, il y a un durcissement d’opinion sur les immigrants parce que les gens pensent qu’avec les immigrés, il y a plus de terrorisme dans leur pays. En France et l’Italie il n’y a pas un grand changement en opinion sur le lien entre immigrés et terrorisme, mais il y a un intérêt avec le nombreux d’immigrés venir en total qui viennent d’Afrique, Syrie, or Afghanistan. 

france-map

         Même après le changement en opinion en Europe, l’Allemagne reste le plus généreux des trois pays. Une raison pour ça peut-d’être que l’Allemagne a confiance en leur économie et dans la force de leur pays. Malgré cette hospitalité, le trois pays pensent que les immigrés doivent revenir de leur pays parce que la capacité pour les recevoir et les intégrer a atteint la limite. De plus, en Allemagne surtout, les gens là pensent que les immigrés qu’ils ont reçus sont les immigrés économiques et pas les demandeurs l’asile. Alors parce que ça, l’Allemagne, la France et l’Italie ont de nouveau décidé d’appliquer les lois sur le contrôle des frontières.

Le graphique sous décrit combien d’Européens pensent que les réfugiés de Syrie et Iraq sont une menace considérable. Cela démontre le changement d’opinion en Italie en particulier et pourrait expliquer pourquoi ils hésitent à introduire plus de migrants de ces pays mentionnés.

screenshot-2016-12-06-14-09-23

De plus, il y a un problème avec la perspective de personnes qui habitent en Europe au sujet de la qualité de vie s’il y a plusieurs immigrés. Une majorité de gens pensent que si il y a plus d’immigrés leurs pays deviendra un pire endroit pour vivre à cause de la peur du terrorisme et de la violence que les gens associent aux immigrants des pays déchirés par la guerre. Le graphique ci-dessous montre le peu de gens qui disent qu’une quantité croissante de diversité améliorera leur pays.

screenshot-2016-12-06-14-17-52

C’est un problème qu’il y a tant de pays qui considèrent les immigrants de Syrie ou d’autres pays du Moyen-Orient comme une menace parce que les personnes qui fuient sont innocentes et ont besoin d’aide. Le monde change et il est important que les gens aient compassion et empathie pour aider ceux qui souffrent. Nous espérons que ces pays pourront le reconnaître et se réunir pour trouver une solution et ramener la paix dans les pays en détresse.

Les attitudes de politiciens

unknown

Il y a beaucoup de conversation à ce sujet d’immigration en France. C’est un grand sujet pour l’élection et les politiciens. Un qui mène la conversation sur l’immigration et Nicolas Sarkozy, le président en France au courant. Il a dit que c’est très important pour les gens sévissent sur le terrorisme. Il y a beaucoup de tension entre les Français et les Musulmans qui habitent en France et ces tensions grandissent avec les événements récemment.  Beaucoup de français n’ont pas une bonne attitude sur l’immigration parce qu’ils ne pensent pas qu’il y aille les bonnes choses qui viennent de beaucoup d’immigrants. Les gens d’Allemagne pensent que l’économie prospérera parce que d’avoir plus de gens qui peuvent travailler et aider l’économie afin qu’il puisse grandir.

unknown-1

Nicolas Sarkozy a été un partisan pour l’immigration et il a présenté ça dans ses paroles récent. Il a parlé de l’importance d’arrêter le terrorisme et l’oppression des femmes, par exemple avec les Burinais et leurs interdictions en certaines parts de France. De plus, il pense que c’est crucial que les immigrants peuvent assimiler et pas juste intégrer. L’assimilation c’est plus facile pour les gens en France et les immigrants, le deux. Il a dit que c’est important que les immigrants adoptent les traditions d’un Français et apprennent toutes les choses de France. Eric Ciotti, un allié de Sarkozy et un membre de la droite a dit que l’assimilation c’est le plus important parce que “la France doit réhabiliter leur modèle d’assimilation parce qu’on ne devient pas un Français par la chance”.

unknown-2

Un autre sujet d’immigration c’est Calais. Calais c’est une ville en France près de Bretagne. C’est un lieu où beaucoup d’immigrants se retrouvent. Les gens français ont commencé à appeler Calais “La Jungle” parce qu’il y a le plus d’immigrants. Récemment, Bretagne a construit un mur sur la frontière du deux pays. Les gens français qui habitent en Calais ne sont pas heureux parce que le mur n’existe pas avant des immigrants sont arrivés alors ils ne sont pas heureux d’avec tous les changes. Dans mon prochain blog, je veux rechercher plus de Calais parce que je pense que la culture là c’est très intéressant maintenant avec l’entrer de plusieurs immigrants.

La situation de réfugiée en France

_83972954_027760557-1           

           Pour mon blog, je m’intéresserai à l’immigration en France et aux réactions des autres pays d’accueil. Les questions que je soulèverai sont “Comment est-ce que la France a réagi à l’immigration?”, “Quel est le plan de la France pour tous les immigrants qui arrivent à ses frontières?”, “Comment est-ce que les autres pays s’occupent de l’immigration?” Je suis intéressée par les différentes réactions entre les différents pays et aussi entre les gens en France. Quelles sont les différentes opinions ? Je pense que ce sujet est très courant et important pour tout le monde alors je veux explorer le sujet sous tous ses angles.